Alain Afflelou :

En toute transparence, Alain Afflelou est venu partager avec nos membres à Londres son histoire, ses expériences et ses challenges. Au coeur de sa philosophie, un combat de front pour l’entrepreneuriat et l’audace.

Le 27 février, la communauté FrenchFounders s’est réunie à Londres pour en apprendre plus sur le parcours d’Alain Afflelou, le célèbre entrepreneur Français. Au cours de cet événement exclusif, réalisé avec le soutien de Kleinwort Hambros, Alain a pu partager son extraordinaire expérience et répondre aux questions de nos membres.

Fils d’artisan boulanger, Alain ouvre en 1972 sa première boutique à Bordeaux avec la volonté d’innover dans ce secteur très traditionnel. Il part d’un constat simple mais crucial : ses clients n’ont pas simplement besoin de mieux voir, mais aussi de se sentir mieux lorsqu’ils portent des lunettes. Il se rend rapidement compte que l’on porte la plupart du temps ses lunettes à contrecœur : comment faire aimer ses produits à des personnes qui seraient prêtes à payer pour ne pas en porter ?

Alain rencontre rapidement un franc succès et commence à être connu un peu partout en France comme le jeune opticien bordelais qui ose vendre des montures Dior ou Chanel et propose des prix défiant toute concurrence. Petit à petit, d’autres opticiens commencent à le contacter afin de connaître ses méthodes et d’en savoir plus sur les raisons de son succès. Alain décide alors de créer une chaîne de magasins, à son nom, pour répliquer son modèle par le biais d’un vaste réseau de franchises, partout en France.

Tout au long de sa carrière, Alain a su innover avec ses équipes, aussi bien sur l’offre de sa marque que sur sa communication, ce qui a permis de construire le groupe international de renom que l’on connaît aujourd’hui. Plus qu’un succès entrepreneurial, c’est une industrie entière qui a été transformée par Alain Afflelou et ses publicités désormais ancrées dans l’imaginaire collectif de toute une génération.

Au fil des années, Alain a su rester fidèle à son ambition d’innover en permanence, de se renouveler et de toujours faire ses preuves. C’est pourquoi le Groupe prend aujourd’hui très au sérieux la transformation digitale qui touche et transforme la plupart des secteurs. Pour lui, cette transition passe par une combinaison du digital et de la vente physique, qui ne saurait être remplacée. C’est pourquoi le Groupe a investi dans une startup israélienne qui permet aux clients d’effectuer leur diagnostique ophtalmologique directement de chez eux et choisir la monture qu’ils souhaitent. Ils peuvent alors récupérer leur commande en magasin pour faire les ajustements nécessaires.

Plus récemment, Alain a décidé de s’attaquer au marché des prothèses audio avec une approche similaire : dédramatiser ce besoin qui peut tous nous toucher. En commençant par bannir de leur vocabulaire les mots « prothèse » ou « surdité », anxiogènes et stigmatisants.  Ainsi, Alain ne se dit pas audioprothésiste mais « Acousticien » : "Ça m'a passionné de lancer l'audio. J'ai eu envie de dédramatiser la baisse d'audition : à partir de 60 ans tout le monde y est confronté et ce n'est pas dramatique. En revanche, l'isolement que cela entraîne l'est. Mon objectif: libérer nos clients de ce mal-être."

C’est un tout nouveau secteur à conquérir et un défi à relever pour cet entrepreneur emblématique que nous remercions chaleureusement pour avoir partagé avec nous son expérience et ses conseils. Peu importe son succès, Alain a su rester vrai et simple : comme il le dit si bien, opticien reste son seul métier.

Join Us