Barbara Belvisi
Photo de Nicolas Brusson

Barbara Belvisi

Cofounder and Managing Partner

Barbara Belvisi : Co-Founder Hardware Club

Hardware Club, première plateforme communautaire de startups hardware basée à San Francisco

Ton business en 2 phrases?

Le Hardware Club est la première plateforme communautaire de startups hardware.

Notre communauté rassemble aujourd’hui 170 startups membres dans 27 pays, parmi eux : Misfit, Prynt, Lima, Hyperloop pour en citer quelques uns.

Notre objectif est de les accompagner dans  leur phase de croissance par le biais d’une communauté, de ressources (contacts pour la production, la distribution etc.), et d’un fonds d’investissement.

D'où t'est venue l'idée?

Depuis toujours je suis une grande fan de robotique et de hardware. Après un diplôme dans une école de commerce j’ai travaillé en fonds d’investissement à Paris et à Londres pendant 7 ans. Mais les investissements dans le hardware étaient souvent en dehors de notre scope, jugés trop intensifs en capital.

Avec les lancements de Kickstarter et de IndieGogo, est apparue une nouvelle trajectoire possible pour ces startups et c’est là que j’ai décidé de quitter mon poste pour créer mon propre fonds d’investissement pour allier ma passion pour le hardware, la robotique et l’expertise que j’ai pu acquérir en finance.

L’idée était de créer un nouveau modèle de fonds, en privilégiant avant tout la portée communautaire pour les startups hardware.

Ton dernier gros projet ou challenge?

Travailler dans le domaine du hardware et de l’investissement alors qu’on a 30 ans et que l’on est une femme, c’est un beau challenge.

Le monde du capital risque est un monde très masculin et parfois misogyne, en tant que femme il faut savoir se faire respecter surtout vis à vis de Partners plus seniors dans d’autres fonds. Mais je n’ai pas de problème à relever ce challenge.

Un(e) business man/woman que tu admires? Et pourquoi.

Bruno Maisonnier, le fondateur d’Aldebaran Robotics.

J’admire ce qu’il a accompli, c’est véritablement un des pionniers de la robotique humanoïde. Je suis impressionnée par ce qu’il a été capable de créer. J’espère être de nouveau étonnée par ses futures innovations.  

Ta plus grande réussite?

Notre équipe au Hardware Club. Je suis entourée de gens exceptionnels, passionnés et dévoués à notre cause. Sans eux, notre folie n’aurait pas pu aboutir. Je suis fière de les avoir avec moi. 

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose?

J’ai fait 13 ans de piano de manière très intensive, j’étais amenée à en faire carrière. Mais finalement cela n’a jamais abouti. Ce que j’en ai tiré, c’est qu’au delà du fait d’être persévérant et rigoureux dans un apprentissage tout n’est pas gagné, ni tracé. Et surtout il faut savoir rebondir.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders?

Ne pas vivre avec des œillères et dans un écosystème fermé, soyez curieux de tout et voyager autant que possible.

En tant qu’entrepreneur, il faut avoir soif de savoir, de connaissance et de nouveauté. Voyager, s’ouvrir aux autres, rencontrer, ne pas avoir peur de communiquer ses idées…Mieux vaut se lancer en ayant une meilleure compréhension du monde dans lequel nous vivons.

La Terre est petite et tellement riche à la fois, et nous n’avons (pour l’instant) qu’une vie pour en profiter, alors croquons la à pleine dent. 

Join Us