Dorothée Lacroix
Photo de Nicolas Brusson

Dorothée Lacroix

International Managing Director

Dorothée Lacroix : International Managing Director, Numberly

Nous aidons nos clients à collecter de la donnée venant de tous les médias digitaux (email, mobile, display, réseaux sociaux), à l’analyser et à l’exploiter.

Ton business en 2 phrases ?

Numberly est la marque internationale du groupe 1000mercis. Nous sommes une agence de marketing digital. 

Nous aidons nos clients à collecter de la donnée venant de tous les médias digitaux (email, mobile, display, réseaux sociaux), à l’analyser et à l’exploiter.

Quel est ton rôle chez Numberly ?

J’occupe le poste de « International Managing Director », ce qui consiste au développement international du groupe et à la mise en place opérationnelle marketing, principalement sur les marchés UK ou je suis basée, Europe, et Middle East..

Nous opérons sur 50 marchés pour des clients internationaux comme Procter et Gamble, Carrefour, Lacoste… mais aussi avec des acteurs très locaux.

Ton dernier gros projet ou challenge ?

Arriver à bien consolider l’activité à Dubai, à Londres et développer le marché au Benelux que nous sommes en train de lancer. Ce qui est un challenge supplémentaire n’étant pas basée sur place. Je dois m’assurer que les projets en cours fonctionnent et s’adaptent bien à chaque culture locale.

Un(e) business man/woman que tu admires ? Et pourquoi.

J’ai beaucoup d’admiration pour la fondatrice de 1000mercis, Yseulys Costes. Elle m’a toujours managé depuis maintenant 13 ans. C’est une femme très charismatique et inspirante.

Elle est basée à San Francisco et nous nous confrontons à des problématiques communes liées au développement à l’international. J’apprends beaucoup d’elle.

Ta plus grande réussite ?

D’avoir réussi à lancer et faire grandir le bureau de Londres.
Cela fait 13 ans que je travaille chez 1000mercis et il y a 9 ans je suis partie seule avec le challenge de créer la première filiale. Je suis partie de rien et j’ai réussi à faire du business. Aujourd’hui nous sommes une équipe de 30 personnes.

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose ?

Il y a 5 ans j’ai lancé la filiale au Brésil mais cela n’a pas fonctionné et nous avons dû la fermer. On a appris nos erreurs et nous l’avons ré-ouverte un an et demi plus tard. Aujourd’hui il y a deux personnes qui travaillent sur place, une personne que nous avons embauché en local et une qui faisait déjà partie de l’équipe.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders ?

Etre à l’écoute de son réseau. Communiquer, être ouvert, partager son expérience, pour s’enrichir des expériences des autres et s’inspirer de projets successful. 

Join Us