Yseulys Costes
Photo de Nicolas Brusson

Yseulys Costes

CEO

FrenchFounders Confidential : Yseulys Costes

1000mercis, le Data Marketing ultra performant

Ton business en 2 phrases?

Le Data Marketing.

Et essentiellement la réactivation d’individus inactifs dans des bases de données avec notre produit principal « Réactivator ». 

D'où t'est venue l'idée?

J’étais chercheuse en marketing interactif et mon associé Thibaut Munier était chercheur en marketing relationnel.

Avec l’arrivée d’internet, la manière de collecter les données sur les clients allait changer et c’est comme ça que nous avons créé 1000mercis.

Ton dernier gros projet ou challenge?

Mon arrivée à Palo Alto il y a plus d’un an, pour continuer à accélérer le développement international. Nous sommes aujourd’hui présent à Paris, Londres, New York, Dubaï et Palo Alto.

C’est une réelle émulation internationale, avec une forte concurrence.

Un(e) business man/woman que tu admires? Et pourquoi.

J’en ai énormément !

Pour n’en citer que deux, je pense à Renaud Laplanche – fondateur de Lending Club – pour le concept qu’il a inventé.

Et une femme, Patricia Barbizet - Directrice Générale d’Artémis – à mes yeux c’est une personne vraiment exemplaire et exceptionnelle. Je l’admire pour la multitude de choses qu’elle arrive à mener à bien.

Ta plus grande réussite?

D’abord d’avoir créé une équipe compétitrice à l’international. Chez 1000mercis nous avons 22 nationalités différentes et nous avons su créer une implication et une qualité de production de nos équipes.

Et aussi, exprimer des compétences françaises à l’étranger avec la publication de notre R&D dans le cadre de conférences académiques d’un excellent niveau et qui apportent une grande satisfaction.

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose?

Lors de la création de 1000mercis en 2000, le timing n’était pas bon avec l’arrivée de la crise. On a eu 3-4 années compliquées.

Ce dont j’en ai tiré, c’est qu’il faut toujours être persévérant. A la création, le Data Marketing n’intéressait pas beaucoup de personnes, aujourd’hui la tendance s’est inversée. Malgré (ou grâce finalement) à ces années ternes, nous avons réussi à avoir une bonne capacité de production et proposer une offre à la hauteur.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders?

On a de vrais talents en France. Pour les métiers que je connais à savoir la Data et les Maths, on a de très bonnes compétences à exprimer sans réserve. Il ne faut pas hésiter à faire levier sur nos qualités !

 

Join Us