Marie Fouris
Photo de Nicolas Brusson

Marie Fouris

Cofounder & COO

Marie Fouris : Co-Founder et COO Edit-Place

Edit-Place, une agence de stratégie éditoriale et de production de contenu en 43 langues

Ton business en 2 phrases?

Edit-Place est une agence de stratégie éditoriale et de production de contenu en 43 langues.

Notre métier est de conseiller nos clients sur leur stratégie de content marketing afin d’augmenter le trafic SEO, Social et le taux de conversion.

D'où t'est venue l'idée?

Avant la création d’Edit-Place je travaillais chez Kelkoo, le comparateur de prix. J’étais chargée de vendre du trafic aux sites internet de nos clients afin d’augmenter leurs ventes.

Avec le temps mes clients voulaient davantage travailler le SEO – le référencement naturel – plutôt que l’achat de mots clés.

Le référencement naturel est une nouvelle façon de vendre du trafic qualifié à un client e-commercant. Partant de ce constat, j’ai créé Edit-Place en 2010 à Paris avec Julien Wolff, qui lui vient de l’univers du contenu. Depuis nous avons ouvert une filiale à Londres en février 2014.

Ton dernier gros projet ou challenge?

Mon challenge actuel est de faire en sorte que mon équipe grandisse et grossisse à Paris et à Londres. Nous sommes aujourd’hui 40 personnes et nous n’avons pas encore levé d’argent. Mon challenge de tous les jours est d’être rentable, de s’internationaliser et de m’adapter à chaque demande client. Cela remet en cause certains process en interne et nous oblige à revoir très fréquemment notre organisation.

Un(e) business man/woman que tu admires? Et pourquoi.

Je citerai des personnes comme Marc Simoncini, le fondateur de Meetic et Jacques-Antoine Granjon de ventes-privees.com.

Ce sont des personnes très actives et qui réinvestissent leur argent dans de nouveaux projets. Ils sont aussi proches des nouvelles générations et font que le digital est un vecteur d’embauche en France.

Ta plus grande réussite?

D’avoir quitté le statut salarié pour lancer ma boite. J’étais satisfaite de ma vie, j’avais un certain confort et je ne savais pas ce qui allait m’arriver en créant ma société. Aujourd’hui je ne regrette rien.

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose?

Lorsque je travaillais chez Kelkoo j’ai perdu des clients importants sur une période courte. Ça été un moment difficile car mon poste a été remis en jeu, ce qui finalement n’a pas été le cas.

Ce dont j’en ai tiré c’est que rien n’est acquis. Il ne faut pas croire qu’en ayant un poste important nous ne pouvons pas redescendre. Il faut toujours être flexible, se renouveler dans son travail et aussi ne pas négliger les plus petits clients.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders?

Pour les membres qui souhaitent créer leur entreprise, il faut savoir bien s’entourer dès le début. Ne pas faire les choses seul(e) et solliciter des personnes de différents profils afin d’améliorer continuellement son modèle. Et surtout accepter la critique pour évoluer !

 

Join Us