Serge Chelly
Photo de Nicolas Brusson

Serge Chelly

CEO

Serge Chelly: Founder et CEO d'IKOS Consulting

Mobilité du futur : IKOS est une société spécialisée dans le secteur ferroviaire qui apporte notamment son expertise sur le projet Hyperloop, lancé par Elon Musk

Ton business en 2 phrases ?

IKOS est une société spécialisée dans le secteur ferroviaire : nous accompagnons les grands projets de mobilité clients et soutenons l’accélération de leur innovation.

Quel est ton rôle chez IKOS ?

Je suis Fondateur et CEO du Groupe IKOS, qui a été créé en novembre 2005 à Paris et débuté sur le marché français. Très rapidement, mon associé Michael Boyer a ouvert un bureau IKOS à Lyon puis, à partir de 2008, nous avons commencé notre expansion européenne : Madrid, Bruxelles, Berlin… Jusqu’à atteindre une équipe de 700 personnes aujourd’hui.

En 2015, après une première mission sur la Côte Est des Etats-Unis, IKOS a ouvert des bureaux à New York, un positionnement stratégique et pertinent suite à l’annonce d’un grand programme de rénovation et de modernisation des infrastructures du métro de la ville. Dans le même temps, nous avons été mis en contact avec des acteurs de l’Hyperloop, notamment avec Transpod – une société canadienne basée à Toronto fondée par le français Sébastien Gendron – qui était en cours de sélection de partenaires financiers et techniques pour le développement et la commercialisation de capsules Hyperloop. C’est sur le volet technique qu’IKOS a été sélectionné, afin d’apporter son expertise sur ce projet passionnant mais de longue haleine, car nécessitant une longue et onéreuse période de R&D.

Ton dernier gros projet ou Challenge ?

Difficile de n’en choisir qu’un !  

Le premier, continuer l’expansion internationale d’ IKOS ! En aout 2017, nous avons ouvert de nouveaux bureaux dans deux nouveaux pays : au Canada (Montréal et Toronto) et en Italie (Milan).

Le second, concerne notre candidature pour le « MTA Genius Challenge», que nous avons déposée cet été. Ce concours, à l’initiative de MTA (la société de gestion du métro de New York) vise à récompenser les idées et projets les plus innovants pour transformer le métro de New York et ses infrastructures, en assurant la continuité de service d’un des systèmes ferroviaires les plus encombrés au monde. La liste des finalistes sera annoncée en septembre.

Un ou une business man/woman que tu admires ? Et pourquoi.

Le lien est peut-être évident, mais spontanément je citerais Elon Musk. Il fait bouger les lignes, a apporté une impulsion et de l’innovation pour la mobilité de demain : spatial, automobile ou encore dans le secteur de l’énergie. Beaucoup de ses idées et projets paraissaient très futuristes, et pourtant, il a déjà mené à bien nombre d’entre eux.

Ta plus grande réussite ?

Avoir démarré une entreprise en France dans un secteur complexe il y a dix ans de cela, et avoir réussi son développement international. On pourrait le résumer ainsi : 10 pays en 10 ans !

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose ?

IKOS est une entreprise qu’on a créée et développée avec une vision long terme, pour qu’on y fasse carrière, avec la volonté que nos talents s’y épanouissent et grandissent au sein du groupe. C’est pourquoi, même si chaque départ nous affecte particulièrement, nous sommes très fiers de pouvoir fédérer nos équipes autour d’une passion commune et de fêter les dix ans de carrière de nombreux ingénieurs IKOS eux au sein du groupe.

Sur un autre registre, je me rappelle aussi de ce voyage au Japon – lorsque j’ai réalisé qu’il nous serait impossible d’y implanter IKOS et de nous développer là-bas, la culture, la langue, le marché ferroviaire étant aux antipodes de ce que nous connaissons.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders ?

Bien définir son business model et le “job to be done”. Je sais qu’on est dans une époque de l’hyper : hyper connectivité, hyper rapidité, hyper croissance… Néanmoins se poser les bonnes questions en amont et répondre aux grands critères (quelle stratégie, quel produit/service, quel business model) permet d’anticiper et préparer son développement, afin de croître de manière cohérente, solide et pérenne.

Egalement, dans le cadre d’un développement international : ne pas sous-estimer la culture locale et la nécessité de s’y adapter, et pour cela y dédier un temps conséquent mais nécessaire d’information et de formation.

Join Us