Stephane Kasriel
Photo de Nicolas Brusson

Stephane Kasriel

CEO

Stéphane Kasriel: CEO de Upwork

Upwork est une plateforme de freelance en ligne. Notre rôle est de connecter les entreprises avec des freelances partout dans le monde.

Ton business en 2 phrases ?

Upwork est une plateforme de freelance en ligne. Notre rôle est de connecter les entreprises avec des freelances partout dans le monde.

Nous générons $1 milliard de voume d’affaires par an. 50% de notre CA vient des métiers de l’IT et les 50% restant viennent des métiers liés au design (graphique, vidéo) et au content marketing.

Au-delà de connecter les employeurs et les freelances, nous fournissons aussi toute la gestion de paiement (facturation au nom du freelance) et les connaissances liées au droit du travail propre à chaque pays.

Comment es-tu arrivé à la tête de Upwork ?

Je suis arrivé en 2012. Avant Upwork, la société se nommait oDesk et en 2014 nous avons fusionné avec Elance.

Quand je suis arrivé dans la société j’étais en charge du produit, puis progressivement j’ai repris un poste en engineering et un an après la fusion je suis devenu le CEO de Upwork.

Ton dernier gros projet ou challenge ?

La fusion des deux sociétés. Surtout entre deux sociétés privées et concurrentes, cela a entraîné une vraie gestion du changement.

Nous avons eu deux grosses étapes :

La première a été de créer une nouvelle culture d’entreprise en réussissant à ce que les employés des deux entités aient une vision commune et s’adaptent à de nouvelles façons de penser le produit.

Nous avons eu aussi tout un travail de restructuration des équipes. D’abord au niveau de l’équipe dirigeante, il y avait 2 boards, 2 CEOs, 2 CTOs, 2 CFOs… Il a fallu gérer tous ces départs. Pour le reste des salariés, l’objectif n’était pas de licencier mais bien de reconstruire de nouvelles équipes suite à la fusion.

Dans un deuxième temps a suivi la gestion du changement d’un point de vue technique. Il a fallu migrer les utilisateurs de oDesk et Elance vers la nouvelle plateforme de Upwork. Cela n’a pas été simple car ils étaient très attachés à chacune de leur marque, ils considéraient faire partie d’une réelle communauté d’utilisateurs.

Un(e) business man/woman que tu admires ? Et pourquoi.

Ben Horowitz. Associé de Marc Andreessen (siège au board de Facebook, Ebay, Hewlett Packard…) avec qui il a créé le fonds d’investissement nommé Andreessen Horowitz. C’est aussi un coach de chefs d’entreprises.

Je l’admire car c’est une personne qui a beaucoup de charisme et de réalisme. Il a les pieds sur terre et il est très transparent. C’est ce genre de modèle auquel j’aspire.

Ta plus grande réussite ?

Réussir à maintenir une vie personnelle stable dans un monde assez intense comme celui de la Silicon Valley.

Un moment d’humilité/un échec dont tu as tiré quelque chose ?

Aujourd’hui en étant CEO de Upwork je sais qu’on est rentable et que nous ne ferons pas faillite mais au-delà de ça, comme dans toutes entreprises, il y a toujours des moments de crises auquel je dois faire face. 

Je pense que le plus difficile est de réussir à gérer ce « Roller Coaster » émotionnel au quotidien. Et la question que je me pose souvent est « dois-je partager la situation à mes équipes ? ». Si je la partage cela peut créer un état de stress et si je ne le fais pas on peut me reprocher de n’être pas assez transparent. Il faut réussir à trouver un « entre-deux » pour être le plus juste.

Si tu devais donner un conseil aux autres FrenchFounders?

Pour les jeunes entrepreneurs, il ne faut pas hésiter à créer son entreprise. C’est le moment où jamais et vous n’avez rien à perdre.

Par contre je ne suis pas partisan du mouvement « suis ta passion, choisis quelque chose que tu utiliserais toi-même », ce qu’on entend beaucoup ici en Silicon Valley.

Je pense qu’aujourd’hui un certain nombre d’entrepreneurs se lancent dans la création d’entreprise sans répondre à un véritable besoin. Alors que beaucoup de choses sont à créer pour faciliter notre quotidien et changer le monde de manière efficace.

Il faut réussir à créer un projet qui motive, tout en gardant en tête les besoins du marché. 

Join Us